Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr

Les apparitions de la Vierge

Vous êtes ici : » » » Les apparitions de la Vierge ; écrit le: 13 avril 2012 par telecharger

Les apparitions de la Vierge

Croire aux apparitions de la Vierge est une affaire de religion, étudier les faits relève de la science.



Lourdes et ses miracles

À l’issue d’études médicales indépendantes de l’Eglise catholique, celle-ci a déclaré «miraculeuses» certaines des guérisons (72 au total en 1994) qui se sont produites à Lourdes depuis 1858. Cette année-là, la Vierge y serait, selon les catholiques, apparue à Bernadette Soubirous. Le choc psychologique provoqué par le pèlerinage peut être à l’origine de guérisons improbables mais non impossibles. Il reste cependant des dossiers énigmatiques. Par exemple, l’intéressante hypothèse de la régénération cellulaire (la queue du lézard repousse) n’explique qu’en partie le cas d’un jeune garçon dont les organes visuels détruits se sont reconstitués… après qu’il a retrouvé la vue!

Fatima, un cas trouble

D’après l’Eglise, deux fillettes et un garçon ont vu la Vierge à six reprises de mai à octobre 1917, près du village portugais de Fatima. La rumeur aidant, croyants et curieux accompagnaient en masse les enfants. Et s’il est établi que, réels ou non, les phénomènes de Fatima ont été exploités dans un sens politique conservateur, ce qui s’est produit le 13 octobre 1917 mérite l’attention. Ce jour-là, attirées par l’annonce d’un prodige, cinquante mille personnes (dont des journalistes anticléricaux) ont vu le soleil tournoyer longuement. Bien qu’actuellement aucune ne soit entièrement satisfaisante, plusieurs possibilités d’explication scientifique contredisent la propagande qui affirme que cette «danse du soleil» échappera toujours à la raison humaine.

Pontmain, un cas curieux

Dans ce bourg de la Mayenne, la Vierge, selon l’Eglise, se serait montrée le 17 janvier 1871. En présence du curé, de religieuses et d’adultes qui, eux, ne voyaient rien, sept enfants âgés de 24 mois à 12 ans ont eu le spectacle d’une «Dame» en robe bleue et voile noir se tenant dans l’air au-dessus d’un toit. L’apparition s’est modifiée plu-sieurs fois : changement de taille, présence temporaire d’un ovale entourant le personnage, de cierges, d’étoiles, de bandes portant des textes pieux. L’important ici est la cohérence des récits des enfants et l’attitude surprenante d’Augustine (2 ans et demi) qui tendait le doigt vers le «Zésu». Comme certaines guérisons de Lourdes, ce qui s’est passé à Pontmain pose problème, même si une interrogation scientifique ne donne jamais raison à une religion.

Des cas très douteux

Le dynamisme des défenseurs des apparitions de la Vierge à San Damiano en Italie (1965-1981) et à Medjugorje en Bosnie (depuis 1981) attire de nombreux fidèles. Ceux-ci s’imaginent souvent assister à des merveilles, malgré l’avis négatif des autorités religieuses. Des enquêtes ayant de plus dévoilé des arrière-plans suspects, commerciaux notamment, prudence et réserve sont de rigueur.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles