Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr

Les animaux et la sorcellerie

Vous êtes ici : » » » Les animaux et la sorcellerie ; écrit le: 17 avril 2012 par telecharger

Les animaux et la sorcellerie

Bêtes ensorcelées
La malignité des sorciers s’exerce sur le bétail et les récoltes, provoquant la mort, le tarissement, la coagulation du lait, le versement des charrettes, l’attaque des loups. Four ensorceler les bêtes, le sorcier roule trois œufs fécondés dans la poussière, dans les poils et les excréments des animaux choisi? il place chaque œuf en trois points formant un triangle autour DU champ ou de l’étable.
Pour tarir les vaches, il place un crapaud dans l’étable qui tétera les bêtes. A distance, il prend un tabouret et trait les trois pieds ou récite le Notre Père à l’envers. Il se rend dans le champ du propriétaire le 1er mai à l’aube, ramasse la rosée, ce qui fait passer je lait d’une étable à une autre.
La perte des récoltes se programme par le dépôt d’un cœur d”animal calciné au pied des arbres ou de feuilles ensorcelées, en maudissant la terre. Les charrettes se renversent par le mauvais ce: Tous les villageois craignent la malédiction du seuil, ancienne et symbolique ; on la raconte le soir à la veillée. Le sorcier place sous le seuil de l’étable divers objets maléfiques ; chaque animal l’enjambant risque la maladie ou la mort. A Montbéliard, une jeteuse de sorts « déposait des pattes et des têtes de crapauds avec des fourchettes attachées en croix », dans un creux profond. Un seul crapaud suffit à faire avorter les vaches, de même pour la poudre de coquilles d’oeufs, poussière, poils d’animaux, éparpillée. Pour maléficier les moutons, on noie un crapaud dans du vin blanc pendant trois jours et on le fait sécher avant de l’enfouir. La malédiction du seuil fonctionne également à l’entrée de la maison, sur les hommes.
Seul un autre sorcier est apte à contrer cette malédiction ; à la porte de l’étable ou de la maison, il soulève les pavés. S’il découvre les objets du sortilège, il les brûle, purifie l’endroit par trois poignées de sel et une croix constituée de deux lames est déposée à la place. Il récite des oraisons secrètes devant la porte d’entrée ou en direction des points cardinaux. Pour enrayer des avortements maléfiques, les avortons sont enterrés sous le seuil, un veau sacrifié et sa carcasse enflammée. En 1850, à Fresnes. intrigué par la mortalité galopante de son troupeau et persuadé d’une origine maléfique, un paysan dépava le sol de son étable. Trouvant plusieurs batraciens enfouis, il fit appel à une sorcière qui conjura le mal en traçant une croix verte sur le mur voisin. La vertu divine de la croix l’emporta sur le vert, couleur du diable.



← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles