Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr

La sorcellerie au village : L’ amour et le mariage

Vous êtes ici : » » » La sorcellerie au village : L’ amour et le mariage ; écrit le: 17 avril 2012 par telecharger

La sorcellerie au village : L' amour et le mariage

Pour conquérir l’être désiré, les villageois attendent quelques conseils miracles. Les grimoires comportent une quantité infinie de moyens, dont les sorciers s’inspirent pour confectionner des potions, des poudres, des philtres et ordonner des rituels. La Demande a cependant évolué au cours des siècles ; on ne demande plus de poudre pour faire danser les femmes nues la nuit, mais rour trouver lame soeur. La sorcière lit dans la main, puis donne 32S recettes ne relevant pas d’un ésotérisme sophistiqué ; plus besoin d’un morceau « de chair du front d’un poulain de la Cavale », un cœur d’animal fait l’affaire. Les grands chaudrons de – imagerie médiévale ont disparu. Les poudres mystérieuses contiennent des éléments faciles à se procurer : os de chauve-souris au pouvoir érotique connu, cheveux et ongles de l’aimé agissant car sympathie. Elles doivent être jetées par dessus l’épaule du choi- ?.. enterrées ou absorbées à des heures précises, souvent les nuits ze pleine lune, trois fois de suite pour décupler la force attractive. En Touraine, pour aiguiser l’appétit sexuel d’un homme, les sorcières conseillent de se procurer le cœur et le foie de deux belettes mâles, de tracer un cercle à la craie dans un lieu affectionné par les chats en chaleur et d’y déposer les organes. L’action agit à distance par magie imitative.
les rituels suivants étaient répandus d’une manière générale : Prendre un morceau de ruban rouge, le nouer à trois reprises en prononçant le nom de la personne aimée. L’action sera d’autant plus forte que les nœuds seront serrés. Sans être vu, toucher la personne avec le ruban et l’enterrer le premier vendredi de lune du mois de mai, sous une grosse pierre. Trois jours après, la personne est conquise.
Pour attirer une jeune femme, lui appliquer à son insu une feuille de bétoine sur l’épaule gauche, un soir de pleine lune. Pour trouver un fiancé, cueillir à midi une tige de mandragore et la déposer sous la nappe de l’autel avant que le prêtre ne célèbre la messe. L’amour trouvé, les fiancés passent devant le curé pour consommer le mariage. L’église est un lieu saint, protecteur du mauvais sort, cependant les sorciers s’y rendent le jour des épousailles pour nuire au nouveau couple, par le nouement de l’aiguillette. Ce geste interdit à l’homme de remplir son devoir conjugal physiquement et peut aussi « fermer la femme ». Pour agir, le noueur pénètre le dernier dans l’église, peu de temps avant la présentation des Evangiles, une cordelette dans la main. A la lecture, il lie le cordon et prononce l’oraison suivante :
« Nobal, Ribal, Varnarbi ».
Les villageois redoutent ce sortilège en raison des railleries qu’il provoque et de l’absence de descendance qu’il peut entraîner. L’impuissance de certains, persuadés d’être noués n’est pas une légende ; la suggestion fonctionne bien sur des êtres émotifs. Contre ce malheur, la jeune mariée enfile un bas à l’envers, place du sel dans sa poche, porte un anneau brisé. Le marié glisse une pièce dans un soulier et marche sur le châle de l’épousée. Les Bretons donnent une obole à la messe et se signent avant de pendre à leur cou un sac rempli de bétoine immaculée et de neuf grains de terre. Si le mal est fait, les époux consultent le sorcier afin de dénouer l’aiguillette. Contre ce sort, il est bon de manger un pic-vert saupoudré de sel béni. Cet oiseau qui frappe les arbres en un mouvement incessant, représente en quelque sorte l’acte sexuel ; le sel intervient pour sa fonction d’antidote maléfique. C’est un double remède, religieux et païen. Plus morbide, on brûle une dent récoltée sur un cadavre récent et on respire la fumée s’en dégageant. Cette action relève de la pure sorcellerie, mettant en scène des actes contraires à la morale et à la religion.



← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles